La clinique hors-les-normes

#

Le thème du prochain Congrès de l’EuroFédération de Psychanalyse PIPOL 8 – « La clinique hors-les-normes » –, qui aura lieu à Bruxelles le premier week-end du mois de juillet 2017, nous propose, comme c’est désormais la tradition depuis près de huit ans, un nouveau rendez-vous autour d’une question clinique cruciale pour l’actualité de la pratique clinique en Europe : le rapport avec les normes, lesquelles, de manière différente dans différents pays, et en différents milieux d’interventions, en réglementent l’exercice. Les psychanalystes formés à partir de l’orientation de Jacques Lacan et de Jacques-Alain Miller, ainsi que les praticiens qui travaillent dans des institutions sensibilisées à l’orientation psychanalytique, seront convoqués à travailler ensemble autour de ce thème.

Il s’agit d’un défi, surtout dans le contexte historique actuel où le pousse-à-la-réglementation de la pratique clinique et des traitements de la parole se présente comme envahissant, et menace autant la liberté du sujet de décider de son propre traitement que l’autonomie du praticien. Le scientisme, d’un côté, et la tendance à la standardisation des cures propre aux bureaucraties des institutions de la santé mentale, de l’autre, présentent en ce sens un facteur problématique permanent avec lequel les praticiens qui donnent à la parole du sujet la place qui lui revient dans la cure se retrouvent à avoir à faire dans l’exercice de leur activité.

La psychanalyse et les pratiques orientées par elle ne se situent pas en elles-mêmes contre les normes, mais elles reconnaissent que l’expérience clinique nous conduit constamment dans un territoire qui se constitue au-delà des normes, c’est-à-dire dans une dimension éthique, dans une expérience subjective qui émerge dans la cure dans laquelle il n’y a ni réglementation normative ni standard qui puissent y répondre. C’est l’espace dans lequel peut se produire, en analyse, l’acte analytique ou, dans les cures en institutions, une intervention de l’intervenant non garantie par un standard ou par des lignes de conduite.

Pour pouvoir accueillir dans toute sa valeur la densité en jeu dans la clinique hors-les-normes, il est utile et essentiel de pouvoir recueillir des contributions qui nous aideront à nous orienter dans l’univers normatif en acte dans les différents pays dont l’Europe se compose. Chaque réalité nationale présente, à ce niveau, une situation spécifique et différenciée ; il est important pour notre Congrès de faire émerger cette géographie différenciée de la réglementation des pratiques « psy » en Europe. Il nous faudra recueillir ensemble l’expérience à travers laquelle les collègues, aux prises avec leur réalité respective, ont trouvé leur manière particulière de savoir y faire avec les normes qui règlent leur champ d’intervention, soit par le biais de vraies lois, soit par celui de la formulation de lignes de conduite.

Nous attendons donc vos brèves interventions (pas plus de 3000 caractères espaces inclus) qui nous permettront d’approfondir la question dans la perspective du Congrès ; elles seront transmises sur le blog de PIPOL 8.

Bon travail et au plaisir de se revoir à Bruxelles !

Traduction : Vincent Nicotra

Print Friendly

This post is also available in: Anglais Italien Espagnol Néerlandais